En email-marketing, l’objet de l’email est un point décisif pour réussir sa campagne emailing. Bien souvent, on perd beaucoup de temps à peaufiner le contenu que l’on finit par oublier l’importance de l’objet de l’email. Pourtant, l’objet du mail est le meilleur moyen de capter rapidement l’attention de votre destinataire.

N’oubliez pas que la boîte de réception du destinataire est un terrain de concurrence. Entre vos emails, ceux de vos concurrents et ses emails personnels, le destinataire n’ouvrira que ceux qui l’intéressent réellement. Il est donc primordial que l’objet de votre email soit percutant pour éviter que le destinataire ne supprime l’email sans l’ouvrir. Comment y arriver ?

Personnaliser l’objet de la campagne emailing

Gardez en tête que l’objet de l’email sera la première chose que le destinataire verra. Sachez le personnaliser pour qu’il soit attractif.

Une personnalisation de votre mail permet de créer une certaine familiarité avec le destinataire. Il s’agit de se rapprocher au maximum de votre destinataire pour le mettre en confiance. Aujourd’hui, il est possible d’utiliser des émoticônes dans l’objet de vos emails. Cette technique rendra l’objet plus frappant. Attention toutefois à ne pas en abuser, au risque d’alourdir l’objet de l’email et d’obtenir l’effet inverse. Veillez également à ce que l’utilisation d’émoticônes ne rende pas l’email trop enfantin et donc moins professionnel.

Jouer sur le langage et ses fonctions

« Comment mes cibles trouveront mon objet ? », c’est la question que vous devrez vous poser pour chacune de vos campagnes emailing. Et comme l’objet résume les informations présentes dans le contenu de votre email, il faut savoir taper dans le mille.

L’objet de votre email devrait être perçu comme un message s’adressant personnellement à votre destinataire. L’intérêt est de pousser ce dernier à réagir et à garder le contact avec vous.

Soignez également les ponctuations, qui peuvent changer le sens et l’intonation d’une phrase. L’idée est de donner une intonation affective à l’objet du mail pour que le destinataire ait envie de lire le contenu.

Eviter les spam words

On ne le répétera jamais assez : faites attention aux spam words ou mots à éviter dans votre campagne emailing. Un seul mot de travers et votre email finira dans le dossier spam de votre cible. De plus, le nombre de mots étant limité dans l’objet du mail (60 caractères maximum), il faut savoir utiliser les bons mots. Bien sûr, cette longueur dépend de la messagerie utilisée par votre client : à titre d’exemple, la longueur maximale est de 46 caractères sur Yahoo. Il faut donc user de ces caractères à bon escient.

Testez votre campagne emailing

A la fin d’un long processus de conception, vous aurez certainement quelques objets en tête, mais vous aurez encore des hésitations. La seule solution est de faire un test pour savoir lequel sera le plus approprié, le plus percutant et donc le plus efficace.

A chacun sa façon de faire, mais vous pouvez très bien utiliser la méthode de split testing pour tester différents objets pour votre campagne emailing. Il s’agit d’envoyer votre premier email sur un échantillon de votre base de contacts. Vous aurez ainsi une idée du pourcentage de réussite de cette première vague de campagne emailing. Choisissez alors l’objet qui a eu le taux d’ouverture le plus élevé pour l’utiliser sur le reste de votre base de contact. Cette méthode permet d’ajuster l’objet de votre email si le résultat n’est pas celui que vous espériez. Lisez notre article sur l’analyse des statistiques d’une campagne emailing pour déterminer avec certitude la meilleure version.