5 rappels pour optimiser une campagne emailing.

N’abordez qu’un seul thème par message

L’information communiquée doit être simple claire et précise. Mieux vaut n’aborder qu’un thème unique pour votre e-mailing et de le mettre en avant dès l’objet.
Dans le cadre d’une newsletter d’information, vous pouvez bien entendu élargir vos thèmes à 3 ou 4, ce qui offre également une plus grande variété de landing pages et une précision statistique plus importante quant aux pages d’atterrissage consultées. L’information doit cependant rester concise et les premières lignes de votre message doivent couvrir l’essentiel de l’information, afin de capter l’attention de l’internaute.

L’objet

Les internautes reçoivent plusieurs messages tous les jours. Il faut a tout prix essayer de mettre en valeur l’offre proposée. Evitez donc les objets trop publicitaire, trop longs ou communs. L’internaute doit avoir une idée sur le contenu du message rien qu’en lisant son objet dans la liste des messages de sa boite de réception. Il va mettre en moyenne 2 secondes pour évaluer l’intérêt de votre message et décider s’il va l’ouvrir ou bien le supprimer. L’utilisation de la personnalisation directement dans l’objet peut aider à booster le taux d’ouverture de vos emails.

Soyez direct

Qu’attendez vous du lecteur ? Vous devez mettre en valeur l’action attendue de la part du lecteur à différents emplacements de votre message et de différentes façons (lien dans le texte, sur une image, etc…).
Vous souhaitez qu’il visite votre site, qu’il s’inscrive à votre newsletter, qu’il achète un produit, qu’il demande à être recontacté par un commercial, qu’il demande une brochure … ?
Soyez clair dès le début. Il n’y a rien de pire qu’un message qui présente vaguement une entreprise et qui ne précise même pas à l’internaute quoi faire si malgré tout il est intéressé.

Soignez la forme

Le « look » de votre message est déterminant. Tout en restant cohérent avec l’identité visuelle de votre entreprise, essayez d’être original. Mieux vaut faire concevoir un template de message (un modèle) par un pro et l’utiliser à régulièrement pour que l’internaute mémorise votre image et vous reconnaisse par la suite.
Evitez à tout prix les messages faits à la va-vite. Capter l’attention de l’internaute n’est déjà pas une mince affaire, ne le faites pas fuir avec un message ressemblant à une page perso. Dans la même optique, les templates « prêts-à-l’emploi » vendus quelques Euros par des sites spécialisés sont à utiliser avec parcimonie. Le lecteur n’aura pas forcément confiance si vous utilisez un template qu’il a déjà vu quatre fois chez des sociétés différentes.

Testez, analysez, améliorez

La mesure de la performance d’une campagne emailing est très intéressante. Le taux de clic, d’ouverture, le nombre de désinscrits sont autant d’informations permettant de mesurer l’intérêt de vos lecteurs pour un message en particulier. Des outils de mesure sur site (Google Analytics par exemple) permettent même de suivre facilement vos conversions (et pas la peine d’avoir un site e-commerce : une conversion peut être un formulaire rempli, un téléchargement de brochure, etc…).

Faites des tests, utilisez plusieurs variantes de votre message, peaufinez le contenu et vous arriverez à trouver la « recette qui marche » pour votre thématique et votre audience.