Qu’est-ce que le cinemagraph ?

C’est la tendance des animations en 2016 !
C’est un visuel à mi-chemin entre la photographie et la vidéo. Le but étant d’avoir une image dont seule une partie est en mouvement.
Le cinemagraph est également appelé « gif artistique ». En effet, contrairement au GIF traditionnel, le fait qu’une section de l’image seulement soit animée donne un effet plus poétique. A noter qu’un cinemagraph est parfaitement utilisable dans une plateforme emailing.

Un peu d’histoire…

Cette technique a été inventé en 2011, en Amérique. Il a vu le jour grâce à la collaboration de Jamie Beck (spécialiste de l’animation) et Kévin Burg (photographe). Cette technique a été mise en œuvre pour la première fois pour des clichés de mode au cours de la Fashion Week.

Des intérêts multiples pour l’emailing :

. Capter l’attention de lecteur : Bien réalisé intégrera un mouvement subtile et délicat, ce qui attirera l’œil du prospect, sans pour autant le distraire ou l’irriter.

. Crée un contexte plus concret : La part de réalité dans le cinemagraph, permet d’ancrer le prospect dans une mise en situation réelle.

. Investir le prospect : Bien travaillée, cette technique peut réellement donner l’impression d’être témoin de la scène et lui donner d’avantage envie d’aller vers votre produit ou service.

Quelques exemples : Partir en voyage ou acheter une piscine avec ces types de cinémagraphes

cinemagraph

Source deviantart

Dans le cadre de l’emailing, inclure un cinemagraph vous permet d’améliorer vos taux de clics 25% par rapport à un message sans animations.

Cette technique est en pleine essor, le nombre d’entreprises qui l’utilisent est croissant, mais encore rarement en France pour de l’email-marketing.

Ainsi, inclure un cinemagraph dans votre emailing, communiquer avec votre prospect différemment , c’est une nouvelle approche pour toucher la sensibilité de votre cible

Quelques exemples d’utilisation

Pour les emailing transactionnels

Dans l’exemple de SHODAZZLE, l’utilisation du cinemagraph permet de rendre une image très basique plus séduisante pour le prospect , son attention va être moins distraite et c’est comme si nous multiplions les intentions à son égard.

Exemple d'animation

Dans la même veine, cela peut permettre de divertir les clients lors de confirmation de commandes et ainsi augmenter votre capitale sympathie.  Ou encore surprendre un prospect avec un emails de bienvenue ce qui le poussera davantage à découvrir votre marque et le fidéliser.

Pour un focus produit

Un cinemagraph peux permettre de mettre valoriser  un produit  parmi d’autres.

Dans une campagne de prospection, cela met en valeur les robes et peux donner davantage l’envie aux clients de passer à l’acte d’achat.

Le cinemagraph comme outil de communication institutionnelle

C’est un bon moyen de faire découvrir votre entreprise de façon attractive et moderne comme avec les exemples ci-dessous.

Voici une galerie d’images : //cinemagraphs.com/

Un petit peu de technique

L’intégration d’un cinemagraph est semblable à n’importe quels éléments visuels au sein d’un emailing.

Il faut ainsi tenir compte de sa place, de son poids et de sa prise en charge dans les différentes messageries des internautes.

On conseille de le placer dans le premier tiers de votre message pour qu’il puisse avoir le plus d’impact possible.

En effet si votre création est mise au milieu ou dans le bas de votre email, le prospect risque de ne pas y prêter attention ou même de ne pas le voir si votre message nécessite de scroller.

Dans l’idéal, pour un affichage optimal et bonne délivrabilité, le poids de votre cinemagraph ne doit pas excéder les 200Ko.

Il faut donc que vous prêtiez attention à la durée de la vidéo que vous utiliserez pour la partie mobile de votre illustration. Si vous souhaitez intégrer des effets à votre création, faites attention aux couleurs et aux teints qui peuvent parfois alourdir le poids. Comarketing News

Attention, si le plupart des messageries prennent en charge leur lecture, toutes ne le font pas, notamment Outlook et Windows 7. Dans ce cas, c’est la première image qui sera affichée en tant que visuel fixe.   Vous devez donc avoir un visuel impactant même s’il ne bouge pas afin de pouvoir toucher votre prospect.

Comme pour chaque visuel, certaines messageries permettent de bloquer l’affichage des images, dans cette configuration, votre création ne pourra donc pas être prise en compte par votre prospect, pensez donc à inclure un texte percutant au sein de votre mail et utiliser les textes alternatifs sur les visuels qui serait manquant.

Création d’un cinemagraph

Pour faire votre cinemagraph, il vous faut une vidéo qui a en carde fixe, l’idéal étant de filmer votre vidéo avec un trépieds.

Etape 1

Sur Photoshop, importer votre vidéo (fichier -> importer-> vidéo dans des claques)

Vous aurez alors différentes possibilités pour choisir les images :

  • Du début à la fin : le nombre d’images est limité à 500 (mais nous ne vous recommandons pas cette option car il vous faut gérer ensuite énormément de calques)

 

  • Page sélectionnée seulement : cela permet de choisir rapidement la séquence qui vous intéresse. Pour la sélectionner, il faut déplacer les curseurs en dessous de la barre de lecture (entourés en rouge).

cinemagraph-tuto-1

Etape 2

Ouvrir la fenêtre de montage (fenêtre->montage), toutes les images apparaissent sur des calques différents.

tuto-cinemagraph2

Supprimer les calques dont vous n’avez pas besoin. Cela permettra d’alléger le poids de votre document.

Etape 3

Créer un groupe dans la partie calque avec l’onglet « dossier » puis y mettre tous les calques sauf le premier (qui sera votre image de base).

tuto-cinemagraph3

Etape 4

Un fois sur votre groupe, sélectionnez la partie que vous souhaitez mettre en mouvement, intervertir la sélection (sélection-> intervertir) puis masquer cette dernière (calque->masque de fusion->masquer la sélection).

Etape 5

Ensuite dans la barre de montage, sélectionner toutes les images sauf la première, et dans la partie calque, rendre le premier calque visible.

tuto-cinemagraph5

Etape 6

Enregistrez votre création (fichier->exporter->enregistrer pour le web) en format GIF.

Pour la partie mobile de votre image, faites attention à choisir un mouvement continu, qui soit fluide. En effet il faut qu’il y ait une continuité dans le mouvement, et donc qu’on ne puisse pas voir lorsque la partie en mouvement revient au début. Sans cela, votre création perdra de son charme et risque de ressembler plus à un GIF qu’a un cinemagraph.

Il existe également des solutions en ligne mais payantes pour faire rapidement votre cinémagraphe tel que Flixel ou Cinemagr.am

Pour en savoir plus sur la création de message emailing.